Adrien, un renfort pro pour le club !

Pour la première fois de son histoire, le CAF Vallée de la Vire embauche un professionnel dans son équipe pour assurer l’encadrement de certaines séances et développer l’activité du club. Mais qui est Adrien ? Une petite interview pour en savoir plus…

CAF Vallée de la Vire : Bonjour Adrien, tout d’abord, une petite présentation classique (d’où viens-tu, ton age, …)
Adrien : Bonjour Stéphanie, bonjour St Lô, alors, je m’appelle Adrien Bourget, je suis originaire de « par chez nous », de Le Teilleul plus exactement, dans le sud Manche et j’ai 27 ans pour le moment.

CAF VV : Depuis quand pratiques-tu l’escalade ? Ton niveau de grimpe ? Ton club d’origine ?
Adrien : Alors je n’ai pas commencé l’escalade à 5 ans, ni même à 15, ni même à 18, mais à 21 ans! Cela fait donc « seulement » 6 ans que je connais et pratique l’activité! Tout jeunot mais rapidement très investit dans mon club d’origine, le Club d’Escalade de l’Avranchin (CEA), mon club de cœur aussi, ainsi que dans le milieu fédéral.
Concernant mon niveau en grimpe, ça ne casse pas des briques, j’ai le niveau minimal pour être moniteur d’escalade : 7A. L’aspect « plaisir de grimper » a toujours été à mes yeux plus important que la performance ou la cotation pure, mais ce n’est pas une raison pour s’endormir sur ses lauriers ! (note de l’intervieweuse : exactement comme moi… à 6 ou 7 niveaux près !!!)

CAF VV : Quelle formation as-tu suivi pour faire de ce sport, ton métier ?
Adrien : Je suis titulaire d’un BTS informatique et réseaux !! Oui, car avant de passer le Diplôme d’Etat d’Escalade en Milieux Naturels, j’ai travaillé 6 ans dans le milieu de l’informatique. Pour faire de l’escalade mon métier , il existait plusieurs formations possibles, bien que seulement 2 permettent de bosser sereinement à plein temps. C’était mon but. On va faire simple :

  • DE (Diplôme d’Etat) escalade -tout court-,  plus axé sur le perfectionnement en SAE, ainsi que le diplôme dont je suis titulaire ;
  • DE escalade en Milieux Naturels qui possède les mêmes prérogatives que le BE qu’on connaît tous, avec le canyoning en moins. (Le BE n’existe plus). La formation possède un test d’entrée, avec des exigences assez sérieuses et sélectives pour se dérouler ensuite sur 10 mois. Elle est entrecoupée de stages en milieu professionnel, j’ai donc suivi la formation au CREPS de Montpellier avec le club Horizon Vertical pour structure d’accueil.

Concernant mes expériences pro en escalade :

  • Moniteur d’escalade sur les centres UCPA de Sormiou et du Verdon pendant la saison estivale passée. Que du bonheur ! Un cadre grandiose et des expériences ultra enrichissantes.
  • Cadre technique escalade au comité départemental FFME de la Mayenne, en remplacement d’un congé maternité, alors là, c’était top aussi ! Pour info le CD 53 a organisé la coupe d’Europe jeune et la Coupe du monde d’escalade de bloc à Laval il y a 2 ans. En clair, c’est un coin qui bouge avec une équipe extraordinaire! Là aussi, très belle expérience.

CAF VV : Tes projets, tes envies, tes attentes au sein de notre club ?
Adrien : J’ai pas mal de projets, tant au niveau perso (mais ça c’est perso) que pro. Heureusement, car sinon on s’ennuierai ! L’espace bloc qui est censé arriver au club avant 2017 est un formidable tremplin que je compte bien exploiter!  Une coupe de France ou un championnat de France de bloc à St Lô, ça donne envie non ? 

Dans les projets à très cours terme, j’aimerais pouvoir développer rapidement les activités au sein des structures membres du groupement d’employeurs (le CAF VV et le CEA donc). Le développement des activités permettrait de créer des temps pleins sur chaque structure. C’est réalisable, il faut simplement y croire et s’y donner un peu.

Concernant mes attentes, j’espère trouver une équipe de bénévoles soudée et accessible, prête à soutenir le club dans ses actions. Éventuellement trouver un micro-onde pour réchauffer ma gamelle le midi… ;-).

CAF VV : Merci beaucoup Adrien pour toutes ces infos, une chose à ajouter ?
Adrien : Un grand merci aux bénévoles qui se sont déchaînés sur leurs claviers, qui ont passé du temps en réunion, passé une tonne de coup de fil aux diverses administrations, fait des centaines de KM pour rencontrer les élus et différents partenaires et très certainement renoncé à plusieurs heures d’escalade… tout ça pour professionnaliser l’encadrement et la gestion des structures. C’est beau ! Bravo.Adrien

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s